RETOURNER VERS LES ACTUALITÉS
 

La dernière Chance

Newsletter Mai 2016
 

.La dernière chance

Dans 6 mois, le départ du Vendée Globe. La ligne de départ sans Come In Vendée ?
Impossible après cette débauche d’énergie pour créer le plus grand réseau d’entreprises dédié au sport.
Et pourtant… Jeff Pellet n’a pas bouclé son budget et force est d’admettre que le temps presse. « Il faut trouver d’ici quelques jours 90 000 euros pour boucler l’achat du bateau », lance le skipper.
Le départ du Vendée Globe, c’est maintenant. «C’est délicat, l’opération dépend de tous », assure-t-il. Visiblement, les promesses d’adhésion n’ont pas toutes été suivis d’effet.
Pire, Come In Vendée regrette avoir de la trésorerie en goguette : « Tout le monde n’est pas à jour de cotisation ». Pas loin d’un tiers de la somme recherchée !
On n’imagine pas Jeff jeter l’éponge alors qu’il entre dans la dernière ligne droite de sa préparation.

 
 
 

New York, nous voilà

Malgré les risques existants, l’équipe de Come In Vendée continue d’avancer.
Jeff s’est inscrit pour la New York – Vendée Les Sables.
C’est le meilleur moyen de gagner sa qualification sur l’eau. Notre skipper envisage un départ des Sables-d’Olonne vers le 10 mai pour effectuer une Transatlantique en solitaire.
Pour être au départ de New York le 29 mai. «C’est tendu. Dans ce sens-là, ce n’est pas simple », sourit le Sablais.

 
 

Le chantier avance
A l’ancienne, Come In Vendée s’est refait une beauté, sur le port de commerce des Sables-d’Olonne. Jeff salue l’énorme travail des volontaires, Jean-Alain, Jean-Jacques, Joël entre autres. « Un travail de Titan ». Après avoir œuvré sur le boat, la quillage et la mise à l’eau, l’heure est venue du mâtage. L’étai principal est en cours d’installation. « Il faudra changer les cables plus tard ». Actuellement, l’équipe s’affaire au gréement et à l’installation des moyens de communication, notamment le téléphone satellitaire pour l’envoi d’images.

 
 

Visibilité
De l’avis général, Come In Vendée, installé sur les pontons de port Olona, a de la « gueule ». Tout de rouge vêtu, arborant le nom des 350 partenaires. « La déco est appréciée. Nous avons de nombreuses visites de partenaires ». Dans quelques jours, Come In Vendée partira traverser l’Atlantique.en espérant qu’il parvienne à boucler son budget…

 
 
Come In Vendée un réseau d’entreprises dédié à soutenir les sportifs

Sportivement, l’équipe de Come In Vendée
 
Facebook Twitter Linkedin
 
www.comeinvendee.com
info@comeinvendee.fr
Tél 06 34 47 98 37