RETOURNER VERS LES ACTUALITÉS
 

Dans la nuit du dimanche 27 novembre vers 5 h 30 du matin, j’ai percuté un OFNI, il faisait nuit et je n’ai rien pu constater à ce moment, c’est seulement le lendemain que j’ai vu une grande trace noire sur le voile de quille.

L’archipel de Fernando étant sur ma route, j’ai décidé d’y faire un stop pour aller vérifier la quille.
Je me suis mis à l’eau dès mon arrivé au mouillage, force est de constater qu’il manquait une partie du carénage sur une largeur d’environ 20 cm et sur 4.50 m de haut.

Notre tour du monde s’est arrêté à ce moment là, le 30/11/16
Je suis repartie de Fernando pour les Sables d’Olonne dès le lendemain.

Un deuxième choc violant le vendredi 2 décembre, le bateau s’est arrêté net alors que je naviguais entre 9 et 10 nœuds, j’ai été projeté sur la table à cartes, je suis vite sorti voir si je voyais quelque chose derrière, mais rien… Un deuxième OFNI ! Décidément

Depuis, je fais route au ralentit pour espérer atteindre le Cap-Vert si les conditions météo le permettent.
Une fois arrivé, nous ferons une investigation plus approfondie afin de savoir si la structure de la quille n’a pas été touchée. J’espère atteindre Mindelo vers le 10 décembre.

 
 

En 25 ans de navigation, je n’avais jamais tapé d’OFNI…

L’arrêt brutal de ce tour du monde m’a plutôt laissé sans voix, j’essaie de relativiser, je ne suis pas le premier et pas le dernier à avoir heurté un OFNI, cela fait partie des dangers de la navigation.

Mais quand même ! Après avoir dépensé autant d’énergie, c’est un peu une aventure inachevée, je reste positif en me disant qu’il y a toujours pire et que ce n’est que partie remise..
On ne peut pas toujours gagner à tous les coups.

Je pense beaucoup aux partenaires, bénévoles et à tous ceux qui nous ont soutenus.
Forcément, c’est une déception pour tous, mais voilà, c’est un sport mécanique avec des risques et il faut savoir les affronter.

Ma plus grande déception, indéniablement, est de ne pas avoir bouclé la boucle, et l’incompréhension face à l’attitude de la direction de course du VG..

Come In Vendée n’est pas mort, ce réseau, aujourd’hui, existe, il faut qu’il continue à vivre, c’est aussi une belle aventure de relation humaine entre chefs d’Entreprise, nous verrons tout cela une fois rentré aux Sables d’Olonne


 
Merci à tous, pour tous vos messages de soutien, ça fait chaud au cœur…

À très vite aux Sables

jeff

 

Come In Vendée un réseau d’entreprises dédié à soutenir les sportifs

Sportivement, l’équipe de Come In Vendée

 
Pour suivre Jeff Pellet et Come In Vendée

Come In Vendée
Facebook Come In Vendée – Tour du Monde

Une cagnotte a été mise en place afin de couvrir les frais de communication du bord
Toujours Active
Leetchi Projet de Jeff Pellet

Pour ceux qui souhaitent se mettre aux couleurs de Come In Vendée
Boutique Come In Vendée

Nous sommes toujours en recherche active de partenaires
Come In Vendée Devenir Partenaires


 
www.comeinvendee.com
info@comeinvendee.fr
Tél: 06 37 34 12 91