15002337_920801074716530_5840445641012351135_o

 

Bonjour à tous de Come In Vendée

Des news :
Après trois lunes et un départ mémorable « que je ne suis pas près d’oublier », mais quelle émotion ! Une énergie immense que vous nous avez donnée là…Un grand bravo à tous. Une première lune en mer, gonflé à bloc avec du vent, j’ai vite trouvé mes phases de sommeil, faut dire que je suis parti avec un léger déficit coté sommeil, la semaine qui a précédé le départ a été plutôt raide, avec un bateau en stand bye sur un parking au port de commerce des Sables. Il nous a fallu remettre la quille, le mât et régler tout ça ! Les conditions météo ne nous ont pas aidé cette semaine-là, donc pas d’essai pour le réglage du mât. La deuxième lune plutôt agitée à l’approche du cap Finisterre, du vent à 30 nds et le trafic maritime important (pécheurs, cargos) les croisements avec les bateaux se sont fait très proprement, bien sûr ce fût une nuit blanche, pas envie de taper un pécheur haha. Une troisième lune calme…très calme, vraiment, du vent faible très faible, heureusement stable en direction alors j’en ai profité pour rattraper mon sommeil, j’ai testé le pouf qu’on m’avait fabriqué en urgence avant de partir, ouais une tuerie ! J’y ai dormi comme un bébé. Trois jours passés à la vitesse de l’éclair, des conditions royales, faut dire qu’avec cette magnifique lune et les étoiles « ouah magique le ciel » Là, on est un petit peu en dessous Vigo à 600 de Madère, une Île très sympa, j’ai fait pas mal d’escales là-bas lors de convoyages de bateaux, Ha oui là, c’est sans escale, c’est vrai haha.
Coté bateau :
– Intervention sur un winch qui déconne celui de bastaque pas bien.
– Il y a le mât qui demanderait d’être mieux réglé sur bâbord au niveau du D2
Là, ça veut dire : Détendre les câbles du mât (généralement faut être deux bonhommes), puis monter dans le mât pour reprendre le bout qui sert de transfilage sur le câble D2 , et retendre le tout ! Autant dire qu’il faut être dans un lac pour faire ça haha, affaire à suivre….Y a rien d’alarmant.
Coté alimentations : je suis en train de finir le troisième et dernier poulet embarqué « merci belle maman 5***** »
Un remerciement spécial à la SNSM des Sables, d’avoir accepté symboliquement de nous remorquer lors de la sortie dans le chenal, eux qui, pour la première fois, n’avaient pas obtenu de stand « après y avoir perdu la gratuité » sur un certain village. Merci Monsieur le Curé des Sables de nous avoir remis la Vierge Noire de Rocamadour protectrice des navigateurs « même hors course »
MERCI À TOUS, je vous souhaite une belle journée, à très vite C’était radio Come In Vendée en direct du large, euh un peu différé quand même, le direct coûte cher haha
La bizz à tous et prenez soin de vous…..Jeff